Annexes
Au lecteur
Genèse (texte)
Genèse (photos)
La pierre sacrée (1)
La pierre sacrée (2)
La pierre sacrée (3)
Bibliographie
Annexes
 

Melencolia I , Albretch DURER

Albedo II, Gilles BARAT

Melencolia I et Albedo II

MELENCOLIA I

Quel anathème, ou supplice homérique !
Penser sans relâche, triturer sa logique.
Un repli sur soi, comme un dernier refuge,
Fuir le monde et ses vils subterfuges.

Albert gravait, l'ange et son mal.
Albert savait, les maux, l'encéphale.
Son ange assis, le regard immobile,
Pense autant et se fait de la bile.

Mesure du temps, pesée de l'âme,
Outils épars, il vit un drame.
L'ange à temps, compagnon d'infortune,
Qu'il dise un mot, une parole, qu'Une.

Loin bien loin, la splendeur passée;
Du drapé de sa robe, l'étoffe est froissée.
Il détenait les clés, les nombres sacrés.
Il gravissait l'échelle, lui, l'Initié.

Loin bien loin semble l'Oeuvre achevée,
De sa pierre taillée, l'éclat s'est grisé.
Il détenait l'or, près du creuset, prêt à semer.
Il gravait le carré, dans une boucle, encerclé.

Maître bâtisseur, il était magnifique;
Porteur du laurier, des sages antiques.
Au lieu de celà, un chien famélique;
A ses pieds, tableau pathétique.

"Qu'elle vienne enfin, qu'elle me révèle
La noble dame, de son vrai nom, Estelle.
Qu'elle chasse au loin, l'oiseau de fiel..."
Rêvait l'ange, au plus profond de son ciel.

Michaël BARAT

artetalchimie
01/07/03